Accueil > Après l'adoption > Rédaction des rapports d'évolution

Rédaction des rapports d'évolution

Les pays d’origine exigent que l’adoptant leur envoie, de façon périodique, des rapports sur :

  • l’évolution de l’enfant dans son nouveau milieu;
  • son développement;
  • son intégration familiale;
  • son intégration sociale. 

Le respect de cet engagement est crucial.

La fréquence, la forme et le nombre des rapports d'évolution varient en fonction des exigences de chacun des pays d'origine. Ces rapports doivent parfois être envoyés jusqu’à ce que l’enfant atteigne sa majorité.

Selon les exigences du pays d'origine, les rapports doivent être réalisés par un travailleur social ou un psychologue mandaté par le Directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) ou l'adoptant lui-même.

Il peut être requis de faire traduire, certifier et légaliser les rapports.

Pour savoir si un pays d’origine exige l’envoi de rapports d’évolution, consultez les conditions et procédures par pays.

Envoi des rapports dans le pays d’origine

Il revient à l'organisme agréé de transmettre les rapports et d’en effectuer le suivi, conformément aux exigences du pays d'origine.