Accueil > Après l'adoption > Services postadoption

Services postadoption

L’accueil d’un enfant adopté entraîne des changements dans la vie familiale. L’enfant et son parent auront à s’adapter l’un à l’autre. Pour les accompagner dans le début d’une vie commune, des services postadoption sont offerts à l’arrivée de l’enfant au Québec. Ces services sont offerts par les centres de santé et de services sociaux (CSSS).

Description des services

Dans les 14 jours suivant l’arrivée de l’enfant au Québec, l’adoptant recevra la visite d’un intervenant de son centre local de services communautaires (CLSC). 

Cette rencontre vise entre autres à :

  • établir un premier contact avec la famille adoptive;
  • fournir des conseils afin de faciliter l’intégration de l’enfant dans son nouvel environnement social et familial;
  • fournir des conseils sur les soins appropriés à donner à l’enfant. 

Cette visite permet aussi de soutenir le parent et de l’aider à comprendre les besoins manifestés par son enfant. Ainsi, au cours de la visite, l’intervenant discutera avec l’adoptant de ses préoccupations et le sécurisera dans son rôle parental.

Lors de la rencontre, l’intervenant soulignera l’importance de prévoir un rendez-vous chez le médecin pour l’enfant. 

Visite chez le médecin

Il est conseillé de prendre un rendez-vous avec un médecin pour :

  • vérifier ou compléter le bilan effectué à l’étranger;
  • évaluer la santé physique et psychologique de l’enfant, s’il y a lieu;
  • mettre à jour le calendrier de vaccination de l’enfant;
  • établir un calendrier de suivi de santé régulier.

Si l’enfant nécessite des services plus spécialisés, par exemple des services d’orthophonie, le CSSS le référera aux services spécialisés requis, que ces services soient du domaine médical ou social.

Comment bénéficier des services

Pour pouvoir bénéficier des services postadoption, l’adoptant ou l’organisme agréé doit simplement confirmer au Secrétariat à l’adoption internationale (SAI) les dates suivantes :

  • la date d’arrivée de l’enfant au Canada;
  • la date à partir de laquelle l’enfant est confié à l’adoptant.

À la confirmation de l’arrivée d’un enfant au Québec, le SAI informera le CSSS concerné de l’arrivée de cet enfant sur son territoire.

Le CSSS rejoindra alors l’adoptant pour fixer le moment de la visite de l’intervenant.