Gouvernement du Québec

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Pour protéger l'enfant
au coeur de l'adoption

photo_accueil.jpg

Typhon Haiyan

11 novembre 2013

À la suite du typhon qui a frappé Les Philippines le 8 novembre dernier, les personnes préoccupées par le sort des enfants qui se retrouvent séparés de leurs parents et de leur famille peuvent en savoir plus sur les mesures prévues par la communauté internationale en de telles circonstances sur notre page Protection des enfants lors de conflits armés ou de catastrophes naturelles.

Le Secrétariat à l’adoption internationale rappelle qu’il adhère aux lignes directrices établies par la communauté internationale quant à l’aide devant être fournie aux enfants en cas de catastrophe naturelle. Ces règles prévoient, notamment, qu’avant de penser à la solution qu’est l’adoption internationale, il faut tout mettre en oeuvre pour retrouver les familles des enfants qui en ont été séparés. L’expérience démontre, qu’après une catastrophe naturelle, il se passe des mois, sinon une année ou deux, avant que la situation de chaque enfant soit parfaitement clarifiée. Bon nombre d’entre eux retrouvent leurs parents ou, encore, sont pris en charge par leur famille élargie ou leur communauté.

Le Secrétariat à l’adoption internationale suit la situation de près et demeure en communication avec l’Autorité Centrale des Philippines, l'Inter Country Adoption Board (ICAB), ainsi qu’avec l’organisme agrée Société Formons une famille.

Politique de confidentialité | Déclaration de services aux citoyens | Accessibilité
Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018