Accueil > Démarche d'adoption > Adopter au Canada

Adopter au Canada

L’adoption au Canada est de compétence provinciale et territoriale. La procédure à suivre doit être celle du Québec et de la province ou du territoire concerné.

Adoption au Québec

L’adoption des enfants québécois ne relève pas du Secrétariat à l'adoption internationale (SAI), mais bien des centres jeunesse du Québec. Pour toute question concernant l’adoption d’un enfant au Québec, contactez le centre intégré de santé et de services sociaux ou le centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de votre région.

Démarche d’adoption au Canada

Pour adopter un enfant qui est domicilié ailleurs au Canada, il faut d’abord présenter sa demande au SAI.

Au Québec, une personne désirant adopter un enfant qui est domicilié ailleurs au Canada peut être autorisée à effectuer ses démarches d'adoption sans passer par un organisme agréé. L’enfant visé par le projet d’adoption doit avoir été confié aux soins d'une autorité publique compétente en matière de protection de l'enfance ou en matière d'adoption dans la province ou le territoire canadien d’origine.

  1. Présentation du projet au SAI

    L'adoptant doit contacter le SAI et lui présenter son projet d’adoption afin qu’il vérifie sa recevabilité. Le SAI analyse le projet et, le cas échéant, l’autorise conformément aux lois du Québec et à celles de la province ou du territoire concerné. 

  2. Évaluation psychosociale

    Lorsque la demande est analysée et approuvée, l’adoptant reçoit une lettre de confirmation l’autorisant à réaliser l’étape d’évaluation psychosociale

    Seule une recommandation positive provenant de l’évaluation psychosociale permet à l’adoptant de poursuivre sa démarche d’adoption.

  3. Poursuite des démarches d’adoption

    L'adoptant doit préparer son dossier en collaboration avec les services sociaux de la province ou du territoire concerné. Il dépose ensuite son dossier auprès des autorités provinciales ou territoriales. Il doit informer le SAI des démarches effectuées. 

  4. Proposition d’enfant

    Une proposition d'enfant est présentée par l’autorité provinciale ou territoriale compétente à l’adoptant. 

    Cette autorité soumet ensuite la proposition d’enfant au SAI. Le SAI vérifie la conformité de la proposition et, le cas échéant, confirme son accord quant à la poursuite du projet.

En savoir plus