Accueil > Avant l'adoption > Critères de sélection des adoptants

Critères de sélection des adoptants

Critères du Québec

Selon la législation du Québec, l’adoptant doit :

  • être domicilié au Québec;
  • être majeur;
  • avoir au moins 18 ans de plus que l’enfant qu’il souhaite adopter. 

À ces critères s’ajoutent ceux imposés par les pays d’origine des enfants. 

Critères des pays d’origine

Les pays d’origine établissent leurs propres critères de sélection des adoptants. 

Ces critères sont établis selon leurs lois et leurs pratiques. Ils reflètent :

  • leur culture;
  • leurs mœurs;
  • leurs valeurs spirituelles;
  • leur vision de la relation parent-enfant. 

Plusieurs pays donnent des précisions quant à l’âge limite des adoptants, à leur état matrimonial et à leur situation socio-économique. Les critères tels que le poids et l’état de santé des adoptants sont interprétés différemment selon la culture du pays. 

Pays prohibant l’adoption

Au Québec, il est impossible d’adopter des enfants originaires de pays prohibant l’adoption, qu’ils soient visés ou non par une kafala.

L’évaluation psychosociale : une étape incontournable

Selon la loi, toute personne qui désire adopter un enfant doit préalablement faire l’objet d’une évaluation psychosociale.

L’évaluation psychosociale permet aux autorités compétentes en adoption de constater les aptitudes parentales des adoptants. Elle doit mettre en évidence les compétences des candidats afin que le pays d’origine prenne les meilleures décisions de jumelage pour l’enfant. 

La participation des adoptants au processus d’évaluation psychosociale est essentielle puisque le rapport de l’évaluation est l’outil central pour trouver des parents pour un enfant. 

Pour en savoir plus sur l’étape de l’évaluation psychosociale, consultez la page Évaluation psychosociale de l’adoptant.